mercredi 27 juin 2018

Péloponèse

Circuit de 16 jours dans le Péloponnèse. Avec les plus beaux sites antiques grecques et des fourmis rares...
En orange pour cliquer sur les pages des sites dédiés.

dimanche 3 juin 2018

Tyrinthe

A Tirynthe subsistent les ruines d'une des deux plus grandes cités de la civilisation mycénienne.Elle domina le monde de la Méditerranée orientale du XVe au XIIe siècle avant J.-C. Elle joua un rôle essentiel dans le développement de la Grèce classique. 
Tyrinthe est, selon la légende, le berceau d’Héraclès. Les murs cyclopéens de la cité étaient considérés dans l’Antiquité comme une merveille et on rapportait que Proitos, roi légendaire de Tirynthe, avait fait venir sept cyclopes pour les construire. 







Tyrinthe fut sans doute détruite par un tremblement de terre important.
 

Nea Epidavros

Le village de Piáda  a été rebaptisé Néa Epídavros après l'indépendance de la Grèce au 19e  siècle
Là se trouvent les ruines d'une acropole mycénienne. Le théâtre y est remarquable, on y donne des concerts. Une cité romaine engloutie, non loi, attire les plongeurs.



Epidaure



Epidaure est considéré comme étant le plus beau théâtre de l'Antiquité grecque. Œuvre de l'architecte Polyclète il fut construit au IVe av.J.C .

Il est considéré comme le plus abouti d'un point de vue architecturale
Il a servi de modèle à de nombreux autres théâtres.
Son état de conservation est exceptionnel.
L'acoustique est extraordinaire:

Si aujourd’hui Epidaure est le symbole du théâtre par excellence, dans l’Antiquité le site était avant tout le sanctuaire d’Asclépios. C'est le dieu de la médecine dont le symbole est le serpent.
 Symbole que l'on retrouve aujourd'hui sur le caducée des médecins.
Asclépios pouvait guérir les malades et même ressusciter les morts. Ceci ne plaisait pas du tout à Zeus.
 Les malades arrivaient par le nord et passaient par la Voie sacrée. Après des rites de purification, ils passaient la nuit dans le portique.
Asclépios leur apparaissait en rêve et leur indiquait le traitement à suivre. Tout était géré par les prêtres du sanctuaire.  Là est née la médecine scientifique

Le site se compose d’une série de monuments antiques répartis sur deux terrasses .

Parmi les monuments du sanctuaire figure le théâtre


 
Il forme avec les temples d’Artémis et d’Asclépios, la tholos, l’enkoimeterion et les propylées, un ensemble cohérent de monuments qui illustre l’importance et le pouvoir des dieux guérisseurs des mondes hellénique et romain.

L'hospice ou Katagogion pour les patients et ceux qui les accompagnent.



 le stadium avec des jeux en honneur à Asklepios. 180m x 22m, il est situé dans une dépression naturelle.
Les jeux d'Asclépeia étaient  moins célèbres que ceux d'Olympie ou de Delphes. Sport et concours lyriques étaient au programme. Le stade est en partie conservé.

Le temple d'Asclepios

La tholos est un bâtiment circulaire dont il ne reste que trois corridors concentriques en tuf. Le bâtiment avait des métopes, pierres posées sur les colonnes, en forme de rosaces. Le sol était fait d'un agencement de dalles noires et blanches, et 14 colonnes composaient son entourage. L'édifice pourrait être la demeure des serpents d'Asclépios.



samedi 2 juin 2018

Acrocorinthe

De l'actuelle Corinthe on peut visiter l'antique ville qui était l'une des plus grandes et importantes cité de Grèce.Aperçu du temple d'Apollon
 
 Notre choix s'est porté sur l'Acrocorinthe bati au dessus et plus comtemporain.
L'Acrocorinthe était vouée au culte d'Aphrodite en armes, à laquelle un millier d'esclaves sacrés offraient leurs services
L'Acrocorinthe compte parmi les plus belles forteresses de Grèce. Les remparts témoignent des vagues d'occupation de Corinthe à partir du Xe siècle:

 

 
Les soubassements sur lesquels ils furent édifiés datent de l'époque hellénistique (IIIe siècle av. J.-C.).
 

Chacun des occupants a laissé une empreinte sur les remparts : les Francs, puis les Byzantins, les Turcs en 1458, les Vénitiens en 1687, les Turcs à nouveau en 1715 et, enfin, les Grecs en 1822.
 
La première porte, dite extérieure, que l'on dépasse, est d'époque franque (XIVe siècle).

 



 le donjon

 reste de l'église à ciel ouvert...
mosquée turque
 église  byzantine
  église  byzantine

  La vue sur la plaine est superbe


 

vendredi 1 juin 2018

canal de Corinthe

Le canal de Corinthe sépare la Grèce continentale du Péloponnèse. Il fait de cette dernière région une île.

image tirée de Google Earth

A gauche la mer Ionienne à droite la mer Égée.
Voulu par Néron, le premier bateau n'est passé qu'en 1894

 entrée par la mer Ionnienne:
.



 sortie par la mer Egée

jeudi 12 octobre 2017

liste des fourmis de Grèce

Liste non exhaustive des 69 espèces de fourmis de Grèce continentale  rencontrées, prélevées et photographiées: Un clic sur le nom permet d'accéder à la galerie de chaque espèce. 
  Un clic sur une photo : elle s'agrandit 
Identifications réalisées à l'aide de Christophe GALKOWSKI
Deux espèces sont en suspens d'identifications. Une Camponotus et un Temnothorax noir.
- Aphaenogaster balcanica                                          Aphaenogaster epirotes

Aphaenogaster finzii                                            Aphaenogaster subterranea



 Camponotus aethiops                                       Camponotus atricolor


                      




Camponotus candiotes                                 Camponotus dalmaticus


 Camponotus gestroi                                           Camponotus kiesenwetteri


 Camponotus lateralis                                            Camponotus ligniperda

 

Camponotus piceus                                               Camponotus samius


   

Camponotus vagus                                            Cataglyphis aenescens
  



Cataglyphis nodus                                            Colobopsis truncata

Crematogaster ionia                                                 Crematogaster schmidti

 

Crematogaster sordidula                                 Dolichoderus quadripunctatus


Formica clara                                                  Formica fusca




Formica gagates                                                   Formica pratensis


Formica rufibarbis                                                        Formica sanguinea             


Lasius balcanicus                                                       Lasius bombycina


Lasius brunneus                                                      Lasius flavus


Lasius illyricus                                                 Lasius karpinisi


Lasius lasioides                                              Lasius myops
 


 Lasius turcicus                                              Lepisiota frauenfeldi

                                       


Lepisiota nigra                                                              Liometopum megacephalum

                             

Messor caducus                                                                Messor capitatus 

Messor hellienus                                                              Messor structor


Messor wasmanni                                                         Myrmica sabuleti  


Nylanderia jaegerskioeldi                                         Pheidole balcanica



Plagiolepis pallescens                                                 Plagiolepîs pygmaea

Plagiolepis taurica                                                      Ponera coarctata                        
 



          Prenolepis nitens                   

 





  

Proformica oculatissima                                     Proformica striaticeps

   Solenopsis gp fugax                                            Tapinoma gp erraticum



Temnothorax crassipinus                                            Temnothorax dessyi



Temnothorax affinis                                                 Temnothorax graecus




Temnothorax laconicus                                             Temnothorax nigriceps


Temnothorax tuberum                                               Termnothorax semiruber


Tetramorium chefketi                                            Tetramorium gp semilaeve


Tetramorium sp E                                                     Trichomyrmex perplexum